Collectif Ethique sur l’étiquette
Titre
Newsletter

1138 morts, est-ce trop peu pour une loi ?

Communiqué de presse du 23 avril 2014

Jeudi 24 avril 2014 à 11h
Place du Bataillon du Pacifique, à la sortie du métro Bercy
Happening « ‘Live in’ des victimes du Rana Plaza »
Un an après le drame, les victimes interrogent les responsables politiques sur les mesures prises pour éviter de futures tragédies.

Un an après la pire catastrophe de l’industrie textile, l’effondrement de l’immeuble Rana Plaza à Dacca au Bangladesh le 24 avril 2013, dans lequel 1138 ouvrier-es ont trouvé la mort et plus de 2000 ont été blessés, les victimes peinent à obtenir réparation. Les multinationales n’ont pas fait évoluer leurs pratiques fondées sur le moins-disant social et pour cause, rien ne les y contraint.

Le gouvernement français s’émeut du drame mais refuse de prendre les mesures qui établiraient une responsabilité juridique des donneurs d’ordre vis-à-vis de leurs chaînes de sous-traitance.

4 groupes parlementaires (PS/EELV/Radicaux/communistes) à l’Assemblée nationale ont pourtant déposé une proposition de loi en ce sens, instaurant une obligation de vigilance pour les multinationales en matière de droits humains et d’environnement.

Plutôt que de voter la confiance aux entreprises multinationales, le président de la République et son gouvernement doivent faire preuve de courage politique et se saisir de cette proposition de loi.

  • Informations sur la proposition de loi et les actions menées à l’occasion de l’anniversaire du Rana Plaza disponibles auprès des organisations.
  • Nos organisations ont lancé une pétition sur le site d’Avaaz.

Contact presse  :
Nayla Ajaltouni, 01 42 03 82 25
n.ajaltouni@ethique-sur-etiquette.org