Collectif Ethique sur l’étiquette
Titre
Newsletter

Respect de la liberté syndicale



JPEG - 14.2 ko

En Chine, il n’y a pas de syndicat indépendant. La All China Federation of Trade Unions (ACFTU), est le seul syndicat reconnu par le gouvernement. Lorsque les travailleur-euse-s essayent de s’organisent en dehors de l’ACFTU, ils/elles sont violemment réprimés par les autorités. En 2002, Yao Fuxin, un employé d’une usine de ferro-alliage de Liaoyang (nord-est de la Chine), a mobilisé plus de 10 000 ouvrier-ères de toute la ville lors de manifestations contre la corruption présumée des dirigeants d’usine. Avec Xiao Yunliang, militant des droits des travailleurs, Yao a été détenu par la police locale et accusé de « manifestation et rassemblement illégaux ». Ils ont été jugés coupables du crime de « subversion de l’État ». Yao a été condamné à sept ans de réclusion, et Xiao à quatre ans.


Documents à télécharger

  Revenir au poster animé