Collectif Ethique sur l’étiquette
Titre
Newsletter

Un « salaire vital » doit permettre à un-e ouvrier-ère de

d

À l’heure actuelle, dans de nombreux pays, le salaire minimum ne permet pas aux travailleur-euse-s de couvrir leurs besoins de base : logement, nourriture, transport, santé, éducation, eau potable, etc. Au Cambodge par exemple, le salaire minimum est tellement faible qu’un-e ouvrier-ère ne peut pas dépenser plus d’1 € par jour pour manger, ce qui est nettement insuffisant.