Collectif Ethique sur l’étiquette
Titre
Newsletter

Feuille de route AFW



Garantir un salaire vital en 10 étapes

1. Inscrire le principe du versement d’un salaire vital dans leur code de conduite.

2. Respecter la liberté d’association dans toutes leurs filières d’approvisionnement et encourager activement la collaboration avec les syndicats dans les pays de production, afin que les travailleuses et les travailleurs de l’habillement puissent s’organiser librement et défendre leurs droits.

3. Entamer un dialogue avec les syndicats et les organisations non gouvernementales actives dans la protection des droits du travail.

4. S’engager publiquement en faveur d’un référentiel de salaire vital.

5. Adapter leurs propres prix d’achat (y compris leurs propres structures de coût) pour rendre possible le payement de salaires vitaux.

6. Mettre en oeuvre des programmes pilotes associant les fournisseurs, les syndicats et les organisations de défense des droits des travailleurs, destinés à élever
les salaires.

7. Soutenir publiquement les revendications des travailleurs, des syndicats et des ONG en faveur d’une réévaluation des salaires minimaux pour que ceux-ci correspondent au salaire vital, et s’engager auprès des gouvernements des pays producteurs, y compris en garantissant que la mise en oeuvre de salaires vitaux ne les conduira pas à délocaliser leur production.

8. Rendre compte en toute transparence et publiquement de leurs activités, notamment en décrivant précisément leurs filières d’approvisionnement et les démarches entreprises pour assurer le versement de salaires vitaux.

9. Collaborer avec d’autres entreprises, avec les syndicats et les ONG pour la mise un oeuvre d’un salaire vital (par exemple en adhérant à une initiative de vérification multipartite crédible).

10. Présenter et publier un plan d’action avec un
calendrier précis pour la mise en oeuvre d’un salaire
vital.


Documents à télécharger

  Sans titre