Collectif Ethique sur l’étiquette
Titre
Newsletter

"L’étiquette qui gratte, ou comment s’habiller devient compliqué."

Retour sur la conférence gesticulée à Dijon

C’était le 25 novembre 2016 ( à la MJC de Chenôve - banlieue de Dijon ) dans le cadre de la semaine de la solidarité internationale.

"Que chacun regarde l’étiquette de son vêtement et disent d’où il provient" : Première question aux participants avant d’engager la conférence et le débat. Les conditions des ouvrières du textiles, l’égalité femme-homme, la lutte pour les droits sociaux, la remise en cause du modèle de développement...autant de sujets abordés en faisant référence tant au "ICI" qu’au "LA-BAS"...

Assez décoiffant et provoquant y compris pour terminer un appel à s’engager, la première démarche étant d’avoir participé à cette conférence gesticulée.... la deuxième étant l’invitation à signer la pétition à l’adresse des parlementaires de Côte d’Or, notamment les députés, afin qu’ils s’engagent eux aussi à adopter le projet de loi sur le devoir de vigilance des sociétés mères.

Près de 90 personnes ont ainsi été incitées à être à leur tour vigilantes sur leurs achats... ni boycott, ni refus d’acheter, libre choix des achats mais alerte et questionnement des marques sur leurs pratiques vis à vis de leurs fournisseurs et sous-traitants.

Et pour terminer l’assistance a été invitée à reprendre, en chœur le refrain "On ne lâche rien" de HK et des Saltimbanks.... "Chers camarades, chers électeurs, chers citoyens-consommateurs, le réveil a sonné il est l’heure d’remettre à zéro les compteurs".